le clan dans les montagnes Index du Forum le clan dans les montagnes
Relatif au jeu Shogun Kingdoms
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La ville d'Uji

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le clan dans les montagnes Index du Forum -> Zone rp Etchu, owari -> JEU IG -> Règles sur l'aventure des personnages
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mochimune
Taishô

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2013
Messages: 197

MessagePosté le: Mar 8 Sep - 21:38 (2015)    Sujet du message: La ville d'Uji Répondre en citant

Voila



C'est vaguement la disposition du château. On a le château en hauteurs (sorte de motte castrale) entouré d'un murs de pierre, dans la cours il y a deux bâtiments censé abriter la garnison de soldats. Et une tour de garde qui permet d'observer la mine.
Le village entouré d'une palissade de bois. Il y a cinq "HLM" et une grosse forge qui sert aussi de dépôt d'arme.

Enfin il y a une mine vraiment en bas de la colline/montagne avec a coté une fonderie (des fours, des moules ou l'on fait couler de l'acier en fusion, c'est chouette !)
_________________
1463年01月31日


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 8 Sep - 21:38 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mochimune
Taishô

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2013
Messages: 197

MessagePosté le: Mer 9 Sep - 03:20 (2015)    Sujet du message: La ville d'Uji Répondre en citant

Les diverses forme sociale



Eta et Hinin ( 穢多 «Les parias» et 非人 «les non-humain» )
Les classes inférieurs et les plus pauvres vivent dans des abris de paille et de roseaux; parfois renforcé de terre, les conditions
d’extrême insalubrité et les traitements discriminatoire que subit cette classe font de leurs vie un calvaire constant.



Les nōmin (農民 Les « paysans »)
Les paysans sans terres ne sont guère mieux lotis, à peine possèdent t-ils leur chaumière et il ne dispose
d'aucune instruction, ces journaliers travail dur pour assurer leurs subsistance et ne peuvent prétendre à
une autre richesse que celle qu'ils tire à la force de leurs bras. Néanmoins leur statut social leurs apporte
la reconnaissance des autres classes et le respect des humbles travailleurs qu'ils sont, car contrairement
aux marchands spéculateurs, les paysans crée la richesse et nourrissent le monde. Équivalents asiatiques
des serfs, les journaliers sont laborieux et soumis à l'autorité d'un noble. 


Les propriétaire terriens sont eux assez riche, ils cultivent le riz qui se trouve être l'unité de base de richesse
seigneuriale, avoir ses propres terres signifie beaucoup aux japon. Les paysans vivent donc dans des maisons
correct et certain sont même capable de se regrouper dans des forteresses miniatures et de former des milices
armée de sabres.















http://clandesmontagnes.xooit.com/image/110/8/f/d/bloggif_55d459d04e8f7-4c6…
_________________
1463年01月31日


Revenir en haut
Mochimune
Taishô

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2013
Messages: 197

MessagePosté le: Mer 9 Sep - 03:34 (2015)    Sujet du message: La ville d'Uji Répondre en citant

Le milieu urbain




Les habitants d'une petite localité aurons tendance à vivre dans les même maisons que les
paysans les mieux lotis, elle serons néanmoins plus solide et plus spacieuse de par leurs
nature urbaine. Ces villageois vivent autour du centre et occupe des emploi secondaire
tel que cuisinier, serveurs, plongeurs, livreur : Des rôles inférieurs aux paysans et qui ne
leurs apportes aucune reconnaissance sociale.


Ils arrivent parfois que certains "vulgaire" marchands puisse avec de l'astuce et de la pugnacité
accroitre leurs revenus avec l'achat pour revendre, bien que cela soit considérer comme de la
spéculation, un acte parasitaire et indéniablement sans honneur. Le fait est que ces riches marchands
vivent particulièrement bien, et les services qu'ils apportent aux clients d'importance fait d'eux
une caste assez bien installé dans les grandes villes.



En revanche si ces citadins maitrise un métier "utile" comme forgerons ou charpentier, leurs
statuts sociale s'élève d'un cran et le respect des autres classes deviens acquis pour leurs
maitrise d'un artisanat. Bien que légèrement inférieurs aux paysans en théorie. Il est en
pratique très enviable d'être un artisan réputé au sein d'une grande ville. La richesse et
la réputation de cette *bourgeoisie* fait que les samouraï s'adjoigne de leurs services et les
traites en personne d'honneur.








 
_________________
1463年01月31日


Revenir en haut
Mochimune
Taishô

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2013
Messages: 197

MessagePosté le: Mer 9 Sep - 03:45 (2015)    Sujet du message: La ville d'Uji Répondre en citant

Les militaire, dit aussi petite noblesse.


[url:794e2b8460=http://clandesmontagnes.xooit.com/image/110/5/5/c/nobliote-4c6c7fe.png.htm]
[/url:794e2b8460]
Les samouraï subalterne sont des sous officier, Ils tiennent en général une maison de famille et/ ou peuvent avoir
gagné assez d'argent et de faveur pour obtenir une magnifique maison nettement supérieurs à celle de n'importe
quel marchand en dépit de leur faible grade (parfois simple écuyer).



Les samouraï supérieurs et les petits seigneurs peuvent prétendre a de véritable villa luxueuse, parfois même muni d'un jardin.
Leurs carrière, leurs faits d'armes et leurs activité parallèle fournissent la richesse tandis que leurs statut social les autorise à
de nombreux privilège. Ils est aussi parfois admis que des fonctionnaire particulièrement utile et compétent jouissent de ce
privilège et exerce un train de vie fastueux.
_________________
1463年01月31日


Revenir en haut
Mochimune
Taishô

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2013
Messages: 197

MessagePosté le: Mer 9 Sep - 04:00 (2015)    Sujet du message: La ville d'Uji Répondre en citant

La noblesse



Les militaire de hauts rangs vivent dans des manoirs ou des maison de campagne qui peuvent être adjoint d'un hameau de serviteurs.



La haute noblesse vit dans de véritable palace de ville, et peuvent disposer d'une armée de serviteurs, néanmoins le nombres
de samouraï est extrêmement limité et parfois même prohibé
_________________
1463年01月31日


Revenir en haut
Mochimune
Taishô

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2013
Messages: 197

MessagePosté le: Mer 9 Sep - 04:28 (2015)    Sujet du message: La ville d'Uji Répondre en citant

Former un clan :



Pour former un clan, il est important que le meneur de ce clan soit marié, et qu'il puisse rassembler une escorte. Sans cette escorte
aucun prestige. Bien sur cette escorte ne peut être composer que de paysan. Le fonctionnaire ou le samouraï ne pouvant anoblir sans
avoir auparavant établis son titre. Seul un important membre d'une ville peut faire cette demande auprès de la force armée.

Si le couple dispose des qualité nécessaire à la noblesse (éducation, respect, honneur) et commande bel et bien une escouade de
cinq fantassin minimum. Il est alors promu au rang de Ji-samouraï. Le Ji samouraï est un seigneur indépendant disposant d'un fief
dont il est l'unique propriétaire. Sur ce fief il exerce les pouvoirs régaliens de n'importe quel samouraï. Et peut inviter qui il veux
à vivre sous sa protection.

Le suzerain règne donc sur un domaine d'environs 20 koku de riz (un koku étant de 730 sacs IG, la possession de 14 champs de riz pouvant produire environs 14000 sacs/ an )
Dispose de prérogative particulière (engager ses paysans comme bon lui semble, porter le sabre, former une armée )
Mais aussi d'interdiction ( Il lui sera interdit de spéculer ou de faire du commerce , activité vénale sans honneur, de même il n'aura pas le droit d'être boucher)

Le seigneur pourra demander à rejoindre l'assemblé des nobles. Pour cela il lui faudra trouver un suzerain, ou bien fonder son clan et agir comme samouraï !
Le riz l'artisanat et les produits de luxe serons sa seule source de revenus en plus des butins de guerre.
En récompense il pourra siéger dans une assemblé et anoblir un samouraï (qui siégera avec lui comme vassal. et qui aura un sabre et un domaine de 2 ou 3 koku de riz.)


Les transport aussi varie, le cheval étant réserver aux nobles et les carrosses n'existant pas
le riche pouvait être transporter ne palanquins tandis que les autres devait se contenter d'une
charrue à traction humaine
_________________
1463年01月31日


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:48 (2017)    Sujet du message: La ville d'Uji

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le clan dans les montagnes Index du Forum -> Zone rp Etchu, owari -> JEU IG -> Règles sur l'aventure des personnages Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.