le clan dans les montagnes Index du Forum le clan dans les montagnes
Relatif au jeu Shogun Kingdoms
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La chambre de Misaki Gejo

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le clan dans les montagnes Index du Forum -> Zone rp Etchu, owari -> Le mur d'acier (Etchu)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mifune
Taishô

Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2014
Messages: 42
Localisation: Oda

MessagePosté le: Dim 14 Juin - 19:10 (2015)    Sujet du message: La chambre de Misaki Gejo Répondre en citant

Mifune masakami avait attendu devant le seuil de sa maison sa nouvelle servante, il avait pour l'occasion fait lui même le futon de la chambre. Quant il la vit, il s'inclina brièvement et la conduit dans une petite salle au rez de chaussé, la il ouvrit un panneaux et dévoila la nouvelle demeure de la jeune femme. C'était une chambre décorer d'un mobilier en bois précieux, la literie était très féminine et l'ambiance assez sombre. Le bruit de la pluie sur le bois avait amené une atmosphère très intime. Il s'écarta pour la laisser prendre place.  



Voici votre chambre, comment la trouvez vous ?
 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 14 Juin - 19:10 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Misaki


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2015
Messages: 3
Localisation: Oda

MessagePosté le: Dim 14 Juin - 19:38 (2015)    Sujet du message: La chambre de Misaki Gejo Répondre en citant

Malgré son air calme , Misaki a le coeur qui bat la chamade , c'est que dans sa vie  il y a eu un bouleversement , la voilà seule avec deux enfants à s'occuper..

Est ce le hasard..notre destinée !!! Toujours est il  qu'elle fait connaissance d'un homme de haute prestance...Mifune Masakami..il a la sagesse de l'écouter
et avec bonté il lui propose d'être sa servante...sans réfléchir plus longtemps , elle accepte et au jour dit , elle se présente chez son maïtre..

Il l'attend et l'invite à entrer...peu de temps après il lui présente sa chambre..

Misa ne s'attendait pas à une aussi belle chambre...les mots avaient du mal à sortir pour le remercier  espérant ne pas bé
gayer..

Arigato Mifune Masakami san... c'est une très belle chambre..Vous pouvez me dire en quoi consistera mon travail ?

Désolée de vous ennuyer encore mais pour mes enfants , je ne sais comment faire ..




Revenir en haut
Mifune
Taishô

Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2014
Messages: 42
Localisation: Oda

MessagePosté le: Dim 14 Juin - 21:27 (2015)    Sujet du message: La chambre de Misaki Gejo Répondre en citant

( Post en cours de rédaction. correction - mise en page )

Mifune acquièce d'un hochement de tête furtif.
-Hai je suis ravi que cela vous convienne. Je ne savais pas a quel niveau de vie vous étiez accommodé avant d'entrer à mon service, je vais vous faire visiter le reste de la maison si vous n'avez rien a ajouter sur votre lieu de vie‏
Il reprend sa marche l'air sévère, son pas s'accèlère presque au niveau d'une course en direction du centre de la maison‏.
Elle, elle le suit à petits pas‏ et le tâlonne à une distance respectable.
-Voici le salon principale, notre famille avait l'habitude de recevoir la haute noblesse et pouvais parfois tenir lieu de débat politique interminable ici. La salle est grande, et peut accueillir beaucoup de monde. Mais elle ne sert plus à rien aujourd'hui‏
Sans même s'arreter, il tend le bras et désigne une vaste pièce couverte de grand panneaux en laque et papier précieux, des sculptures de dragons chinois en pierre et de meubles ébènes en bois tropicaux.
Derrière vous avez les anciennes cuisines, la grande salle de bain que j'ai fermé , quelques chambres elle aussi affecté a un autre projet.‏
De nombreux panneaux poussièreux et clos se succèdent le long du couloir, un escalier obstrué de caisses, d'outils de maçons et de sacs de toiles bloque la progression du binome.
Inutile pour vous de vous aventurer en dehors de votre chambre. à l'étage il y a ma chambre. mon bureau, un petit vestibule ou je range mn armure et mon katana. Ce sont surtout ces lieux qui doivent recevoir vos soins‏ !
La nouvelle arrivante semble impressionnée, elle reste muette sur l'instant, curieuse de poursuivre peut être. ‏
-Suivez moi‏
La suivante réponds immédiatement sur un ton neutre et respectueux.
-Hai maïtre‏
Mifune ouvre alors le panneau de l'entrée principale du foyer, il enfile une paire de zori qui était disposé à son attention sur le palier et sort dehors,‏ marchant sur le pierres du jardin et finalement s'enfonce dans les ténères de la nuit, bientôt son corps fusionne avec l'ombre et seul le son de ses souliers sur la matière dur et froide guide notre servante au milieu des buissons, -Et fermez derrière vous !‏
Des mains douces carèsse l'armature de bois, et tire doucement les portes qui coullise sans bruit tandis qu'il progrèsse
arbustes et autres agrèment de décoration florale que la pénombres rendent à la fois la flore grande et invisible sèment d'embuche le parcours.
Après un trajet dans le noir le plus complet un petit chalet traditionel se déssine sous la lueurs de la lune, grace au vents qui se lève, ses rayons commence a percer à travers les nuages et anime le domaine d'un léger halo bleuâtres.
 -Cette petite maison au bout du jardin est un ancien salon de thé, il ne me sert plus car comme vous avez du le devinez je ne reçois plus aucun notable oda jin dans ma demeure‏
Dans ce nouveau décors elle l'écoute toujours aussi attentive.‏
- J'ai affecté la cuisine, la salle bain, et toute l'intendance dans ce petit lieu.‏ Ainsi ma maison reste simplement un endroit ou l'on dors et ou l'on pense‏ vous pouvez partager la même salle de bain que moi, cela ne me dérange pas, vous pourrez manger en ma présence, cuisiner vos repas de la même façon que les miens‏. Voulez vous le visiter ?‏
-Avec plaisir‏
-Bien‏
Il ouvre la porte‏, dérrière : une petite salle centrale dans un cadre modeste avec un grand foyer qui brûle, chauffe et apporte une lumière agréable .Autour du feu une large table ou théière et assiètes sont prête à recvoir la nourriture qui cuit dans le chaudron.  Quelques estompe de maîtres peinte à même les murs semble témoigner de l'ancienne fonction du lieu. Plusieurs plans de travail se succèdent, avec sur chacun d'eux de nmbreuses victuailles, épices et ustensiles. Une odeurs de ragouts embaume la pièces et dissimule presque celle  du tonneau de fruits frais et des nombreux sacs de riz qui jonchent le sol.

-nous entrons d'abord dans la cuisine. A votre gauche vous avez la salle de bain,‏ et à votre droite la remise à outils.
La femme ouvre grand les yeux‏
Le samouraï montre à sa gauche une grande bassine d'eau froide, quelques sceaux, des louche, un trou.‏
-Faite bien vos ablution avant d'entrer dans le bain‏ ! Si vous êtes suffisamment propre je vous invite a continuer encore plus loin‏.
-Ne vous inquiétez pas je le ferai‏
Finalement arpès avoir traversé la cuisine l'homme ouvre encore un nouveau panneau au fond du pavillon et sort dehors‏.Le vente continue de souffler sur le domaine, plus aucun nuages ne persiste dans le ciel et la lune éclaire désormais de tout son éclat l'exterieur. La lumière dévoile une source d'eau chaude qui fume dans cette ambiance bleu et froide.  : Un Osen‏ de Gero !
-Pour mon bain, vous n'aurez pas a faire chauffer d'eau,‏ il vous suffit de puiser ici‏. Voulez vous prendre un bain ?‏
-c'est prodigieux‏ ! Vous lisez dans mes pensées‏, j'aimerai bien oui‏.
-J'insiste sur les albution‏
-Aller chercher un sceau et deux louche‏
Le guerrier se déshabille‏, son kimono de soie et de fourrure tombe sur le sol, il pose sa ceinture sur une rampe de bois scupté en forme de serpent et pose son sabre sur un récèptacle prévu à cet effet, non loin du bain.
- La femme le regarde faire et rosit sans dire un seul mot. ‏
Un bruit d'eau qui tombe résonne dans la salle de bain, le seigneur du lieu se rince à l'aide d'une louche. Ses cheveux tombe sur son visage. Il se frotte et se rince avec application. Et la suivante l'imite et se déshabille à son tour‏, son kimono de coton tombe sur le sol et elle prend place sur un tabouret pour faire couler l'eau chaude sur son corps.
-Bien, vous allez découvrir que Gero offre les osens les plus fameux du japon‏
La maitre des lieux arrpente nu le chemin du bain, elle comme lui entre doucement dans l'eau‏ et déclanche de petite vagues à la surface de l'eau. Elleferme les yeux un instant en appréciant Lui sourit et prend une serviette sur sa tête‏.
-Bien, vous avez du remarquer la maison, elle est vide‏
-Je la trouvais bien calme‏
-C'est agréable‏
-On est seuls vous et moi‏
-Oui‏. Je ne reçois personne, et je ne veux pas une montagnes de courtisans chez moi‏, de même que je ne veux pas faire construire une cabane pour boire du thé alors que nous avons besoin de murs épais et de doues‏
La jeune femme l'écoute sans vraiment l'écouter et se laisse dire que ce n'est pas pour lui déplaire qu'il ne soit que deux dans cette immense maison, seul et sans regards indiscret. Elle rougit encore un peu et se prélasse sous l'eau, son corps parle pour elle tandis que son visage reste neutre face à lui. Mifune sourit encore.
-Vous avez de la famille ?‏
-j'ai mes deux enfants‏
-Deux‏, je ne vous pensais pas mère, et encore moins deux enfants‏. Votre chambre est trop petite ....‏
Soudain à ses mots le visage de la mère change, son expression se fend et quelques chose d'autre s'éveille en elle‏
-Quelque chose ne vas pas ?‏
-vous pouvez pas me prendre c'est ça?‏
-Non, J'ai besoin de serviteurs, d'ouvriers , de gardes‏ et les gens loyaux, fiable et compétents sont rare‏. Je disais juste que ce sera peut être dur pour vous de partager un petit espace avec deux enfants en bas âge‏
plonge un peu dans l'eau‏ puis refait surface pour soupirer‏
-Ils sont petits‏
-Si vous êtes bien ici, je vous ferais construire une maisonnette.‏ En revanche c'est tout de suite qu'Il nous faut une nourrice.
-c'est gentil arigato‏ mais J'ai pris l'habitude de travailler avec eux‏.
-Non, j'ai besoin de vous pour prendre soins de mes affaires, la moindre distraction n'est pas tolérable !

La jeune femme lui sourit, son teint pâle et ses joues pivoine font de nouveau appariton.
-c'est une amie qui me les garde‏
-C'est une bonne chose‏, mais vous avez compris votre mission ici ?‏
En posant la question il s'enfonce un peu dans l'eau‏
-Je crois oui‏
-résumer‏ je vous prie
-déjà être je dois vouer mon temps et mon attention ici sans la moindre faille, disponible‏ pour m'occuper à l'étage de votre chambre‏, du petit bureau‏, faire la cuisine, le thé,‏
-Et temps que je n'ai pas de jardinier , il vous faudra vous occuper du jardin et de l'osen‏
-je vais avoir de l'occupation‏
-oui en effet.‏ Nourriture, vêtements frais,‏il me faut tout, et vous êtes seule pour le moment‏
Il sors brusquement de l'eau‏.
-Cela dis, vous profiter des espaces communs comme bon vous semble et manger ce que vous voulez‏
La magnifique créature sors rapidement de l'eau et le devance pour  lui donner une serviette‏
-Domo‏
Elle s'incline puis en prend une qu'elle aussi enroule autour d'elle‏
-J'ai une garde de robe de femme‏ dans la réserve,‏allez vous chercher un beau kimono .‏Et quelques bricole, comme une ceinture de soie et une épingle en ivoire‏. Vous pourrez les porter à l'intérieur. Mais ne les portez pas à l'extérieur du domaine‏
-Ne vous inquiétez pas , je sais que ce ne sont pas mes vêtements‏
-Ce sont les vôtres‏, mais vous n'avez pas le rangs social pour les portez hélas‏

La sirène sourit et va à la réserve‏, laisse tomber la serviette pour mettre un superbe kimono avec une ceinture assortie puis elle enroule ses longs cheveux qu'elle attache‏puis reviens à l'osen pour tourner sur elle même et se faire admirer‏. Sous le regarde insensible de l'aristocrate.
-Il vous sied bien.
-Arigato‏

enfile un kimono lui aussi‏, puis attache son petit sabre a sa ceinture‏
-Bien, nous allons chercher d'autre serviteur dans les jours qui suivent. Si vous avez un nom a soumettre je veux bien a recevoir dans quelques jours‏, vous allez être responsable de chaque servant ici.‏ Mais pour le moment allons manger‏ !
La servante passe la main sur son ventre désormais couvert d'une soie douce et entend son ventre qui gargouille‏


Dernière édition par Mifune le Mer 24 Juin - 00:28 (2015); édité 2 fois
Revenir en haut
Misaki


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2015
Messages: 3
Localisation: Oda

MessagePosté le: Mar 16 Juin - 19:25 (2015)    Sujet du message: La chambre de Misaki Gejo Répondre en citant

Misaki a eu du mal à s'endormir , elle se posait des tas de questions mais malgré tout , elle a l'espoir
qu'elle va lui convenir..
Elle se réveille les cheveux en bataille , les draps froissés d'avoir tant bougé et va faire un brin de toilette pendant
que sa chambre est aérée..

La toilette faite , elle se dirige vers la cuisine..


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:08 (2018)    Sujet du message: La chambre de Misaki Gejo

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le clan dans les montagnes Index du Forum -> Zone rp Etchu, owari -> Le mur d'acier (Etchu) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.